Passer son permis de conduire….quand on n’est plus tout jeune !

Permis de conduire Clara

Je vous l’annonçais sur Instagram il y a quelques jours, j’ai la joie, le bonheur, la jubilation d’avoir reçu mon papier rose attestant de la réussite de mon passage du permis de conduire !

Je suis enfin un A. A comme Apprenti sur la route. A comme Adulte conductrice. A comme Attitude positive. A comme Amour de la vie!

Il faut le dire, cela n’a pas été une mince affaire, mais la satisfaction n’en est que plus grande!

Pour résumer: je faisais partie de ces parisiens et parisiennes qui n’ont jamais jugé utile de passer le permis de conduire avant 30 ans car Paris bénéficie d’un service de transports en commun gigantesque, car la flotte de Uber est monumentale, car les velib’ sont hyper pratiques. Bref, toutes les raisons étaient bonnes pour PROCRASTINER d’année en année.

Puis, on réalise que le temps passe un peu. Que l’on n’est plus dans sa vingtaine, que son emploi peut exiger l’usage d’un véhicule, que l’on a envie d’une liberté totale. Et c’est là que commence le conditionnement psychologique fort.

Conditionnement car: se pencher sur un livre de code, des cours de code, des sessions de code en groupe avec des ados d’à peine plus de 16 ans qui passent la conduite accompagnée, avouons le, c’est rude, on se sent clairement en décalage! 

En ce qui me concerne, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire ce que l’on nomme dans des termes un peu familiers « du bourrage de crâne » lors d’une formation de code en accéléré. J’ai donc mangé, dormi, vécu « code » pendant 2 semaines (les plus longues de ma vie) pour le passer dans un bureau de poste sur tablette numérique, le réussir du premier coup (Dieu merci!), et enchaîner sur les heures de conduite.

Plutôt à l’aise, je réalise mes 20 heures réglementaires, le passe illico, et le loupe sans grosse erreur majeure pour cause de « trop d’assurance ». Dans un cas comme celui-ci, vous êtes traversé par toutes sortes d’émotions négatives: dégoût, rage, déception, humiliation, tristesse, solitude…

Et puis quelques semaines plus tard, je reprends deux heures de conduite et le repasse, dans un état de stress absolu, car votre entourage attend beaucoup de ce deuxième passage, car vous vous mettez vous même une pression de malade qui dépasse l’entendement, et qui, inutile de le détailler, vous fait totalement perdre les pédales. Conséquences: on se sent nulle nulle nulle et on a envie de baisser les bras. Mais c’est là que l’on se rend compte que l’on est un winner, en s’interdisant d’abandonner, en prenant son courage à deux mains et en programmant une fois encore une nouvelle date. La troisième. 

Afin de mettre toutes les chances de mon côté et sur les bons conseils d’un ami, j’ai loué une voiture à double commandes via Success Permis (le graaaaaal) pour 10h, 2 heures par jour pendant une semaine.

Success Permis c’est l’énorme révolution de la conduite. C’est simple, il faut justifier de 20h de conduite en auto école, trouver un ou des amis sympas pour passer du temps à vos côtés en guise de prof de conduite, vous inscrire et réserver en ligne vos heures, sélectionner le parking dans lequel se trouve la voiture. Puis, vous y rendre, récupérer les clés dans la boîte à gants de la voiture qui est ouverte et enfin conduire sur les plages horaires réservées. Pourquoi j’en suis fan? C’est simple, c’est convivial, et c’est si peu cher! L’heure est à 17€ contre plus de 50€ en auto école! Voyez combien c’est intéressant! 

Confiante tout en gardant ce petit stress et cette adrénaline, je le repasse, cette fois ce sera la bonne, sinon….

Il pleuviote, le stress a anéanti mes capacités à dormir la veille mais tant mieux je ne suis donc pas sur-excitée, je multiplie les sprays de « Rescue » (petit flacon de fleurs de Bach et cognac, excellent moyen de se détendre sans passer par les terribles Xanax and co qui vous transforment en zombie!), je conduis la première (nous sommes trois) y prend plaisir, et en sors victorieuse! ENFIN!

J’ai passé des tonnes de concours, d’exams, d’oraux complexes, d’entretiens dans ma vie: rien, RIEN ne m’a autant stressé que ce permis de conduire !

La joie vous envahit une fois le soulagement passé. Vous faites la fierté de votre famille qui n’y croyait plus, de vos amis qui doutaient de votre réussite, de vos profs de conduite qui voyait en vous un dinosaure.

Mais surtout, et c’est de loin le plus important, vous êtes fier de vous, et ça n’a pas de prix! 

Il ne me reste plus qu’à trouver une jolie voiture, y coller cet énorme autocollant blanc et rouge et à conduire encore et encore.

Courage à ceux qui doivent encore passer cette épreuve !

Love

C.

Ps: un bon plan pour passer le permis de conduire en payant moins cher, grâce à Ornikar !

Continue Reading

Escapade: Marrakech et le désert d’Agafay

escapade à Marrakech

C’est presque à la dernière minute que la destination Marrakech s’est présentée pour une immersion de plusieurs jours au cœur de l’effervescent Maroc. Du havre de paix d’un des plus beaux hôtels de la ville, à la rencontre de berbères perdus dans le désert. Des restaurants au détour d’une ruelle de souks, aux établissements de fête de la jeunesse dorée marocaine. Je vous livre ma recette du voyage parfait.

N°1 : Choisir un point de chute agréable, ici, l’hôtel Selman Marrakech

Sorti de terre en 2012, cet hôtel de 55 chambres et suites se situe au cœur d’un parc de plusieurs hectares et accueille le plus beau haras du Maroc composé de deux écuries de purs sangs arabes. Du luxe oui mais abordable puisque l’hôtel, déserté des touristes en cette période de grosse chaleur (45 degrés tous les jours), offre des tarifs plus qu’alléchants. Le service est digne des plus grands palaces français. Pas moins de 120 membres du personnel s’appliquent à rendre votre séjour inoubliable. La piscine de l’établissement est majestueuse. Elle s’étend sur 80 mètres de long et est bordée de palmiers, d’oliviers, de fleurs et de lits à baldaquins pour se prélasser à tout moment de la journée. Le restaurant pour les déjeuner en bord de piscine est délicieux (mais plutôt européen), celui du soir est tout aussi bon mais cette fois-ci avec une carte constituée essentiellement de saveurs marocaines. Le spa est immense et propose une salle de sport à la pointe de la technologie (vous y trouvez par exemple des machines de power plate !), un hammam, un sauna, des piscines intérieures de jets, des bains à remous, des piscines extérieures, des thés à discrétion dans une atmosphère baignée de calme et de sérénité.

Il y a dans cet hôtel 2 bons plans :

Premier bon plan : Marrakech est vide en juillet, les hôtels cassent les prix et les touristes se font rares, c’est donc une destination parfaite en cette période si vous ne souhaitez pas partager vos vacances avec 20 touristes au mètre carré.

Deuxième bon plan : l’hôtel Selman propose un formule « Chillin’Pass » qui vous permet pour moins de 70€ de passer la journée dans un bed en bord de piscine avec cocktail de bienvenu, rafraichissements et déjeuner à la carte, de 9h à 19h30.

N°2 : Dégoter des restaurants hors du commun

La trouvaille du séjour, c’est le No Mad, un restaurant en plein cœur de la Medina. Pour le trouver, il faut s’engouffrer dans les souks bouillonnants, passer par un dédale de rues aux mille et unes couleurs, pleines de babouches, de tapis, de grands morceaux de bœufs suspendus en l’air (on se demande bien d’ailleurs comment nos petits intestins d’européens pourraient s’en sortir indemnes après en avoir ingéré), de plantes médicinales dans ces échoppes « d’herboristes », les savons noirs et huiles d’argan… un voyage en orient ! Puis, c’est dans derrière une petite porte, après avoir traversé la place du marché des épices, que se trouve l’étonnant No Mad. Il propose une cuisine marocaine revisitée et sans gluten. Non non vous ne rêvez pas, le couscous est gluten free, les pains sont gluten free. Les jus sont detox, les plats copieux mais pas trop, et le rooftop avec vue sur la medina incroyable ! Les prix sont doux, vous pouvez aisément réserver pour de grandes tablées, en somme, c’est un endroit idéal pour une pause déjeuner !

Mon coup de cœur du soir, c’est le fameux Comptoir Darna, bien connu des amoureux de la fête locale et des globe-trotteurs, ce lieu est l’expression même du « tout interdit ». Tout y est faste, luxure et exubérance. Ne pensez pas y entrer pour passer une soirée toute en douceur. Vous dinez, certes, mais à partir de 21h une kyrielle de danseuses du ventre dénudées et parées de costumes scintillants se succèdent au milieu des clients ébahis et se dandinent tout en sensualité sur des musiques Orientale/Techno entêtantes. Pour un diner romantique, s’abstenir ! C’est un lieu qui est idéal entre copains, l’ambiance monte d’heure en heure, les assiettes du diner ont laissé place aux gigantesques chichas. Des danseurs aux maquillages farfelus dansent dans les airs, les musiciens sont maintenant sur le bar, les cocktails coulent à flot, on est dans le noir total éclairé par la seule lumière des bougies. L’ambiance est aussi enfumée que parfumée, l’on devient nous même les protagonistes de ce spectacle ensorcelant. On quitte les lieux sur un « waou », et l’on se félicite d’avoir pris avec soi sa petite boite de doliprane 1000 pour anticiper le réveil du lendemain.

N°3 : Prévoir des activités, en immersion totale dans les terres Marocaines

C’est un des temps forts du séjour, je tenais absolument à trouver une activité qui sorte des sentiers battus, et j’ai trouvé l’organisme « Dunes et Déserts » qui propose une multitude d’activités pour les groupes, les familles, les duos, il y en a pour tous les goûts. Du paddle, des excursions de quad, des ballades en dromadaire, et des journées entières en 4×4 accompagnée d’un guide qui vous emmène dans le désert d’Agafay par les dunes, les petits chemins sinueux et les étendues de roches à perte de vue. C’est cette dernière activité que j’ai réalisée et c’est époustouflant. D’abord pour la beauté des paysages, cette aridité, ces couleurs ocres, la terre qui ne fait plus qu’un avec le ciel. Vous roulez pendant des heures et vous arrêtez là où vous le souhaitez pour découvrir des tentes de nomades, des oasis perdues dans le désert, des bergers accompagnés de leurs chèvres qui sortent de nulle part. C’est juste fou. Et puis vous continuez votre route jusqu’à la maison de Saida, une jeune berbère féministe de 27 ans qui vous accueille dans son foyer. Une maison construite de pierre et de feuillage dans laquelle réside 3 générations. C’est ainsi que cela fonctionne dans les villages du Maroc, les plus jeunes s’occupent des plus âgés. Saida est un bout de femme surprenante, à la fois traditionaliste mais en décalage total, elle utilise Facebook depuis que l’électricité a été installée (2006 : pourrait-on imaginer vivre sans ?), elle souhaite se marier à un homme de la ville et non à un berger de la montagne, elle apprend l’anglais et le français dans sa chambre tous les soirs avec des livres de grammaires et des dictionnaires. C’est épatant. Après vous avoir fait découvrir ses terres, elle vous invite à sa table. Sa petite sœur cuisine avec passion des plats constitués des récoltes du jardin, c’est exquis, beau, et ça vous remet les pieds sur terre.

Le reste du séjour n’a été que découvertes de petits endroits perdus et tradis, de la farniente, des apéros-piscine, de la lecture… de la déconnexion totale !

Bonnes vacances à tous !

Love

C.

escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakechescapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech escapade à Marrakech

Continue Reading

Mes deux trouvailles de brunch so healthy à Paris

Brunch Dépôt légal Paris

Le brunch dominical… Dans nos nids d’amour, à l’hôtel ou au restau, entre potes, en famille, en amoureux ou même seul, reconnaissons qu’il est dur de s’en passer ! C’est l’occasion de prendre son temps et de roucouler en douceur, parce que quand même… le dimanche, c’est fait pour ça !

Les deux trouvailles dont je vous parle sont toute récentes dans notre belle capitale. L’une a à peine 9 mois, l’autre peut être tout juste quatre semaines. Vous l’imaginez bien, les deux m’ont totalement convaincu.

Brunch n°1 : Le Dépôt Légal

Numéro 1 car le Dépôt Légal c’est mon coup de cœur de cet été. Je vous en parlais sur Instagram, ce petit établissement tout proche du Théâtre du Palais Royal est devenu ma nouvelle cantine parisienne. Chaque moment de la journée à son propre menu. Le petit déjeuner, le déjeuner, le brunch le dimanche, le goûter, l’apéritif et le diner. Et c’est à tomber par terre.

Tout est hyper bon, bien présenté et original. Pensé par le maître de la pâtisserie Christophe Adam, à qui l’on doit le succès de l’éclair de génie, les saveurs comme les couleurs se marient à la perfection. Les prix sont vraiment exceptionnellement doux pour un restaurant de ce genre.

29€ pour le brunch que l’on ne peut finir… Ils ont l’habitude d’ailleurs, car chacun repart repu, son doggy bag à la main contenant l’éclair de son cœur (le choix est large) pour prolonger la gourmandise jusqu’au goûter.

Les + : les jus fraichement pressés, celui à la pomme verte est juste incroyable, le granola-petit suisse-fruits-miel…… miam !

Foncez, c’est ici 🙂

Brunch Dépôt légal Paris Brunch Dépôt légal Paris Brunch Dépôt légal Paris

Brunch n°2 : La Guinguette d’Angèle à l’Alcazar

C’est THE brunch sans gluten et sans lactose par excellence ! La Guinguette d’Angèle investit tous les dimanches l’Alcazar, un havre de paix luxuriant au cœur du 6ème. Le principe est simple, pour 41€ vous profitez à volonté des boissons chaudes, jus et douceurs maisons. Granola, fruits, matcha latte, café, jus detox verts, thés, spiruline, purée d’amande, pains et tartines sans gluten, beurre de coco, açaï bowl et j’en passe… L’on vous sert en plus à table des salades super gouteuses, des bols de coco et graines de chias et vous choisissez parmi 3 plats vegan à la carte.

Un brunch pantagruélique, délicieux et tellement healthy ! Le service est irréprochable, on vous explique d’ailleurs les bienfaits de tel ou tel aliment et comment les consommer. On découvre de nouvelles saveurs étonnantes et très bonnes.

Les + : un 100% sans gluten free et lactose free dans un lieu sublime.

Bref, une adresse à ne pas manquer. C’est ici !

Love

C.

Brunch Alcazar Guinguette d'Angèle Brunch Alcazar Guinguette d'Angèle Brunch Alcazar Guinguette d'Angèle Brunch Alcazar Guinguette d'Angèle

Continue Reading

« Edmond » la pièce époustouflante d’Alexis Michalik au Théâtre du Palais Royal

Edmond Théâtre du Palais Royal

Voilà presque un an que le théâtre du Palais Royal ne désemplit pas.  Tous les soirs de la semaine il accueille sur ses planches 12 comédiens de talent qui illuminent la création d’Alexis Michalik: Edmond.

L’histoire ? Une mise en abime (le théâtre dans le théâtre) de la vie d’Edmond Rostand, poète et écrivain en mal d’inspiration qui imagine sous la pression du temps son œuvre phare, Cyrano de Bergerac.

Le spectateur est transporté pendant près de 2 heures par une mise en scène extrêmement bien huilée. Savant mélange de burlesque, de drame, de mélancolique et de comique, on assiste aux tourments d’un écrivain, aux dessous des bordels de l’époque, aux amours questionnés, aux jalousies des femmes ou encore aux enfantillages des actrices en manque de reconnaissance. On est plongé dans l’univers du vieux Paris, celui du 19ème siècle, et des années de Sarah Bernhardt, Georges Feydeau ou Maurice Ravel.

… 2 heures de fascination sublimées par un lieu empreint de magie et d’histoire !

Jeune prodige de la création théâtrale française, Alexis Michalik nous offre avec Edmond une pièce hors du commun qui exalte le spectateur du début à la fin. On rit, on s’émeut, on s’émerveille ! Les décors changent aussi vite que les scènes. Un véritable tourbillon orchestré d’une main de maître ! Les acteurs excellent ! 5 Molières… cela semble évident une fois que l’on a goûté à Edmond !

La pièce s’achève.

Le public applaudit, crie inlassablement, les bouches sourient, les yeux pétillent.

On en redemanderait presque.

Un grand moment de théâtre.  Un des plus beaux depuis des années.

Love

C.

Les places ici 🙂

Edmond Théâtre du Palais Royal

Continue Reading

Le Ginger, une découverte aux notes Thaïlandaises

Ginger restaurant Paris

Le Point, France Info, Le Parisien… Tous s’accordent à dire que la France entière est touchée par une vague de canicule. Un mot qui, très bizarrement je vous l’accorde, provient de l’étymologie « canicula » ou « petite chienne » (oui oui c’est curieux). Nous avons chaud, extrêmement chaud même. Nous envions tous ceux qui ont la chance de bénéficier de piscines chez eux ou d’air conditionné top niveau !

Si les journées sont dures, on apprécie d’autant plus la climatisation x1000 des bureaux que l’on accueille comme le Messie, les rosés très très frais qui ne le restent pas longtemps ou les douches glaciales.

Les déjeuners en terrasse que l’on a désiré toute l’année ? Même pas en rêve.

Alors aujourd’hui, je vous parle d’un Oasis de fraîcheur, un restaurant dans une petite rue du 8ème arrondissement de Paris que j’ai découvert lors d’un déjeuner entre copines (bien averties) et qui vaut vraiment le détour.

Il s’agit du Ginger. Situé au 11 rue de la Trémoille, le restaurant vous promet un voyage initiatique en Thailande autour de mets aussi parfaitement bons en bouche que bien servis. L’ambiance est lounge, les chaises ou canapés confortables. On a le sentiment d’être chez soi, et contrairement à certains établissements parisiens, ici on prend le temps. Le temps de déguster et de papoter. La clientèle est essentiellement composée d’habitués et de copines qui se retrouvent. Jeux de miroirs, tête de tigre géante dans le fond de la salle, ambiance feutrée et tables en marbre vert absolument sublimes de finesse, décor végétal… tout semble encourager au bien-être.

Dans l’assiette, nous choisissons toutes des plats différents. Pimentés pour certaines, légèrement relevés pour d’autres. Les poissons comme les viandes sont un régal. Les accompagnements sont incroyables, mais attention, il est bien difficile de finir. Car à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, les plats sont copieux au Ginger.

Le service est irréprochable et prévenant, à l’affut du moindre besoin. La note finale n’est pas donnée il est vrai, mais n’est-ce pas le prix à payer pour atteindre la perfection ?

Énorme plus : en cette période de forte chaleur, la climatisation intérieure est juste un bijou.

Le Ginger, certainement encore, mais la prochaine fois, à la lumière des bougies du soir, dans un cadre plus intimiste…

Love

C.

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

 

 

 

Continue Reading

3 minis recettes super simples pour votre apéritif

recettes pour apéritif clara

Il fait chaud, il fait beau, les diners et apéros se multiplient et l’on ne sait trop que faire pour innover et sortir des sentiers battus du classique tarama-surimi-houmous. Ou pire encore, pour éviter la facilité de l’achat des sachets de Belins peu originaux… et gras !

Je vous livre trois petites recettes toutes simples et qui en jettent un peu pour satisfaire les papilles de vos convives. Parce que c’est tellement agréable de provoquer des « Waou ! »

Par ordre de simplicité :

La verrine de soupe glacée de concombre

Rien de plus simple, pour 4 personnes, vous avez besoin : d’un concombre / 1 cuillère à soupe de crème liquide / Sel, poivre, huile / Un mixeur, quatre pailles.

-> Eplucher le concombre, mixer-le avec la crème, le poivre, le sel et autres condiments si vous le souhaitez. Verser le mélange dans de jolies verrines, les réserver au frais une heure et au moment de servir dispatchez quelques goûtes d’huiles sur le dessus. Couper des pailles pour les ajouter dans chaque verrine. Votre premier apéritif est prêt à être dégusté.

recettes pour apéritif clara

Tuiles de parmesan rillettes de thon

Les ingrédients dont vous avez besoin : Un sachet de parmesan / Un pot de Saint Moret / Une boite de thon / Sel, poivre

Mélanger le Saint Moret, le thon, le sel et le poivre. Réserver au frais.

Huiler une poêle. Une fois chauffée, disposer des petits tas de parmesan que vous aplatissez avec le dos d’une cuillère et que vous laissez fondre quelques secondes. Une fois qu’ils commencent à crépiter, retirez-les avec une spatule plate et laissez-les se durcir à plat. Lorsque vous avez le nombre de tuiles de parmesan nécessaires, placer une cuillère à café du mélange Saint Moret/thon sur le dessus. Vous pouvez ajouter un morceau de tomate, de poivron rouge ou une herbe aromatique pour apporter un peu de couleur. Votre deuxième apéritif est prêt !

recettes pour apéritif clara

Amuses-bouches guacamole crevette sucrés/salés

Un peu plus complexe, cet apéritif demande : des crevettes crues surgelées ou fraîches / Une pâte feuilletée / Un gros avocat / Une cuillère à soupe de miel liquide / Un citron / De l’huile d’olive, sel, poivre et du curry.

Dans un bol, mélanger deux cuillères à soupe d’huile avec la cuillère de miel, le sel, le poivre et le curry. Puis mélanger les crevettes crues décortiquées. Laisser mariner.

Pour le toast, j’utilise un emporte-pièce en forme de cœur, mais si vous n’en avez pas vous pouvez découper la pâte feuilletée en carré. Faites-en autant que possible. Disposez-les sur une plaque au four puis placer une plaque de la même taille sur le dessus pour empêcher que la pâte gonfle. Enfourner une quinzaine de minute à 200. Vérifiez de temps à autres que la pâte ne cuise pas trop.

Pour le guacamole : mélanger dans un mixeur l’avocat, le jus d’un citron, le sel et le poivre. Il vous faut un résultat bien lisse.

Dans une poêle, verser le mélange mariné. Une fois que les crevettes sont roses et dorées, elles sont prêtes.

Pour le montage : attendez quelques minutes que les petits toasts refroidissent. Disposez une cuillère à café de guacamole, puis ajoutez les crevettes légèrement sucrées/salées au-dessus.

Un pur régal !

recettes pour apéritif clara

Vous m’en donnerez des nouvelles ! 🙂

Love

C.

 

 

Continue Reading

Immersion savoyarde au Lac du Bourget

Week-end savoyard lac du bourget

La Savoie et ses montagnes, ses pistes de ski l’hiver, ses fromages goûteux, ses vins blancs, ses sentiers de rando et ses multiples belvédères…. La nature dans cette région est verdoyante, envoûtante et offre une pépite vraiment sublime que je ne connaissais que de nom : le Lac du Bourget!

C’est LE plus grand lac naturel de France ! Bordé d’une multitude de « Monts », il a été la source d’inspiration de nombreux artistes, et l’on comprend pourquoi !

Bien qu’arrivée sous des trombes d’eau, j’ai posé mes valises dans un véritable havre de paix où la pluie, que l’on a tendance à maudire en temps normal, avait encore quelque chose de romanesque. Niché dans les hauteurs, j’ai donc demeuré chez l’habitant, un fan d’art et de voyages, dans la petite bourgade de Tresserve à 10 minutes en voiture de la gare d’Aix les Bains.

Monsieur A. (pour cultiver le mystère) met à disposition de ses convives un loft très bien agencé, spacieux, dominant le lac et offrant une vue démentielle dont on a du mal à se défaire. C’est un petit coin de paradis quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit. Comme toute préciosité, le maître des lieux tient à préserver son cocon et choisit ses convives. Si vous souhaitez vous rendre dans la région j’aurais plaisir à vous en dire plus et à vous recommander auprès de lui…

Week-end savoyard lac du bourget

Week-end savoyard lac du bourget

Week-end savoyard lac du bourget
Le Saint-Genix spécialité régionale….. comment vous dire…… 🙂Week-end savoyard lac du bourget

Pour mes recos gastronomiques du week-end, je vous conseille le restaurant « La Parfumerie », une cuisine créative et haut de gamme qui bénéficie d’une superbe terrasse au bord du lac. Un régal en plus d’être « the place to be » du lac du Bourget!

Le restaurant « Le Belvédère » vaut aussi le détour. Il offre une cuisine saine de produits frais régionaux, mais surtout une vue surplombant l’intégralité du lac… oui, on fond !

Enfin, le restaurant « Auguste », dans le centre d’Aix les Bains. Ouvert tout récemment il propose de belles planches de charcuterie fine et de bons vins dans une ambiance vieux bistro sympa. Un gros plus pour l’accueil hyper chaleureux.

Week-end savoyard lac du bourget
La parfumerie Lac du Bourget
Week-end savoyard lac du bourget
La Parfumerie Lac du Bourget

Vous l’aurez compris, les activités sportives sont forcément au programme de mes escapades. Le temps étant peu clément le week-end dernier, les sports nautiques sont laissés de côtés au profit de balades et trails dans les hauts massifs montagneux. Vous trouverez tous les chemins ici.

Pour finir avec une promenade douce, jolie et culturelle, embarquez à bord d’un bateau sur le grand port pour plusieurs heures de navigation sur le lac et arrêtez vous une heure pour visiter la jolie abbaye cistercienne d’Hautecombe. Évidemment, à moins d’avoir son permis de bateau et de louer le vôtre, vous partagerez ces moments en compagnie d’autres curieux.

J’ai eu la chance de profiter de timides rayons de soleil pendant l’excursion, laissant se dessiner les bords du lac et ses différents verts vifs, d’une beauté comparable au lac de Côme ou au lac Majeur… en d’autres mots : une merveille.

Week-end savoyard lac du bourget

Week-end savoyard lac du bourget

Week-end savoyard lac du bourget

Week-end savoyard lac du bourget

Un peu plus préservé des touristes que le lac d’Annecy, le Lac du Bourget est un endroit idéal pour un week-end ou une petite escapade totalement déconnectante.

Love

C.

Continue Reading

Au-delà des étoiles, l’exposition baignée de lumière et de mystère au Musée d’Orsay

Exposition Au-delà des étoiles Musée d’Orsay

Le musée d’Orsay accueille en son sein une exposition pour le moins spirituelle, réunissant des œuvres impressionnistes comme abstraites autour de la thématique des paysages mystiques et de la lumière.

Jusqu’au 25 juin vous pourrez entrer dans les profondeurs des âmes de ces peintres dont les pinceaux et le génie ont reproduit avec une intensité rare des paysages où la lumière sinon exaltée est l’essence d’une inspiration sans cesse renouvelée.

L’on imagine volontiers ces artistes transcendés devant la beauté impalpable d’un environnement naturel soulevant des interrogations profondes sur les mystères de l’existence, ou sur le rapport de l’homme avec la nature.

L’on plonge dans la question universelle de la temporalité à travers 110 chefs-d’œuvres représentant la mutation de différents instants de la journée. De la clarté du jour aux lueurs de la nuit. D’un puit de lumière dans un ciel tourmenté, à une nuit étoilée…. Nous partons pour un parcours mystique dans un espace vraiment bien conçu autour de 7 thématiques : ‘contemplation’, ‘bois sacrés’, ‘le divin dans la nature’, ‘l’idée du nord’, ‘la nuit’, ‘paysages dévastés’, ‘cosmos’.

Cette expo est sublime, elle hypnotise. Je suis restée plusieurs minutes totalement envoutée par ‘Nuit étoilée’ de Giacometti:

Exposition Au-delà des étoiles Musée d’Orsay

Une intensité incroyable se dégage de ces toiles singulières. Je vous recommande d’y faire un tour avant fin juin et de vous laisser envahir par les émotions, d’autant plus que si vous avez un peu de temps devant vous, vous pourrez ensuite flâner par les expos permanentes de ce musée majestueux.

Love

C.

Exposition Au-delà des étoiles Musée d’Orsay
Soleil levant à Assise, Charles-Marie Dulac
Exposition Au-delà des étoiles Musée d’Orsay
Vague VI, August Strindberg

Exposition Au-delà des étoiles Musée d’Orsay

 

Continue Reading

Escapade provençale un long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

J’ai profité du mariage d’un ami dans la région PACA pour prolonger mon séjour et m’engouffrer quelques jours dans les arides terres provençales… Ce furent donc quatre jolies journées bercées au son des cigales et à l’odeur de pins, tintées de rosé bien frais et arrosées de plongeons dans de majestueuses piscines surplombant les Alpilles et le Luberon. Un doux rêve sur nos terres françaises dont je vous révèle les plus belles découvertes pour une escapade des plus réussie !

Il n’existe pas d’escapade parfaite sans agréables logis… Et en cette période de long week-end chargé, les nuitées disponibles se font rares, mais tant mieux. Cela me permet de chercher encore et encore et de dénicher deux fabuleux hôtels isolés, deux perles, vous savez, ceux qui vous font vous sentir seul au monde.

La première trouvaille, c’est donc l’Abbaye de Sainte Croix, à quelques kilomètres de Salon de Provence (ville sans grand intérêt si ce n’est pour la visite vraiment éducative de la savonnerie des savons de Marseille). On se trouve envahi d’une quiétude rare dès que l’on passe la porte de cette ancienne abbaye du 12ème siècle rénovée en hôtel. Le charme se trouve dans la décoration discrète, sobre et unique des chambres. Aucun bruit aux alentours mais le silence, chose que l’on ne connaissait plus dans nos vies presque 100% citadines. La vue panoramique sur la plaine est époustouflante. Il est si bon d’y prendre son petit déjeuner, on se sent tout petit au cœur de cette végétation à perte de vue. Ici, le client est roi, on apprécie les attentions discrètes du personnel de l’établissement qui contribuent largement au succès du séjour. Vous pouvez vous promener par la garrigue pour atteindre une autre abbaye en ruine qui surplombe toute la région. La flore est incroyable de beauté au soleil couchant… en somme, une adresse que je recommande vivement !

Les must du lieu : un petit déjeuner pantagruélique de produits du terroir ainsi qu’une sélection de massages pour vous faire bichonner en plein air avec vue sur les montagnes.

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

Le deuxième établissement est poétique sous toutes ses coutures : ‘Le Parfum des Collines’, une chambre d’hôte de 3 suites et 2 chambres sublimes, tenues par Sylvain et Michèle. Le couple a plaqué son ancienne vie parisienne pour s’installer dans ce havre de paix et en faire profiter quelques voyageurs chanceux. Ici tout est pensé avec raffinement. Rien n’est laissé au hasard, chaque petit détail compte pour que rien ne manque quelle que soit votre envie ou votre besoin. Nichée en plein cœur du parc régional du Lubéron, cette bâtisse de caractère, nimbée de champs de lavandes, se perd dans l’immensité de pins et de sapins. La décoration de bois et de pierre insuffle sérénité et authenticité au lieu. Une brise légère vient bercer vos après-midis au bord de la piscine ou vos petits déjeuners. Ces derniers sont d’ailleurs réalisés avec amour par Michèle. TOUT est fait maison : des petits pots de crème aux œufs parfumés à la fleur d’oranger aux riz au lait, du carot cake tellement moelleux aux confitures, des salades de fruits aux jus fraîchement pressés. Il est bien dur de résister ! Incollables sur leur belle région d’adoption, ils vous dénicheront les plus beaux (et ardus) chemins de marche ou les restaurants les plus insolites.

Le must du lieu : l’espace détente -> Jacuzzi, hammam et sauna avec vue sur la forêt.

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

escapade provençale

Mon coup de  culinaire revient à la ‘Bastide de Marie’. Du groupe Sibuet (toujours gage d’extrême qualité), cette ancienne maison de famille du 18ème siècle est nichée au cœur des vignes. Elle allie authenticité et modernité avec beaucoup de soin. Je n’y ai pas séjourné mais si les chambres sont à l’image des pièces à vivre de la bâtisse, l’on ne peut que s’y plaire… Les mets du diner s’accompagnent des vins du domaine (à discrétion). Leur formule du soir est hyper sympa et très copieuse : apéritif de charcuterie et crudités, entrée, plat, fromage, dessert. Une étape clé d’un séjour gourmand.

escapade provence long week-end de printemps

escapade provence long week-end de printemps

escapade provençale

Escapade provence long week-end de printemps

Qui dit escapade en Provence, dit activités en pleine nature….

Bien que les journées soient chaudes dès les premières heures, cela n’entrave en rien la motivation des activités sportives en plein air : rando, canoë, accro branche, vélo et j’en passe ! On troque les talons pour de bonnes baskets et c’est du régal pour le corps et pour les yeux ! Promenez-vous de villages en villages provençaux, ils sont tellement mignons ! Les fleurs sont omniprésentes sur toutes les façades, les portes de maisons ou encore dans des petits pots colorés et dispatchés un peu partout. Ajoutez à cela quelques gros matous qui se prélassent et de belles fontaines en pierre pour parfaire les lieux … Je vous recommande vivement un passage par Bonnieux, Roussillon, Ménerbes, Buoux ou encore Saignon.

Escapade provence long week-end de printemps

Escapade provence long week-end de printemps

Escapade provence long week-end de printemps

Loin de l’effervescence des villes, on inspire la nature, on se gorge de vitamine D, on admire le ciel étoilé, on découvre de nouvelles saveurs, bref, on goûte au bonheur simple d’une escapade provençale hors du temps.

Love,

C.

Continue Reading

Une soirée dans l’ancien hôtel particulier de Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

J’ai eu la chance de pousser la porte du 6 Mandel le temps d’une soirée aux saveurs haute couture by Christian Dior.

À deux pas du Trocadéro et de notre symbolique Tour Eiffel cet hôtel particulier dans lequel vécu Christian Dior dans les années 50 réserve bien des surprises…

Décorée selon les goûts du créateur, ce lieu riche en histoire est empreint de notes avant-gardistes et grises. La façade de l’hôtel est sublime : luxuriante, mêlant héritage du passé et modernité. L’art y est omniprésent, dans le jardin, comme à l’intérieur de la bâtisse, transformée en galerie d’art contemporaine.

La soirée ne manque pas d’allégresse ! Les bulles Taittinger coulent à flot sur fond musical Jazzy du groupe Les spasmes, un duo saxo/guitare accompagné d’une chanteuse à la voix angélique. Une très belle découverte !

À l’étage je découvre le balcon et sa vue incroyable sur la tour Eiffel et le jardin Christian Dior mais aussi Chantale. Une femme pétillante qui tient le salon de coiffure Chloé rue de Tocqueville et qui a lancé sa marque de cosmétiques Biologiques ‘Jeune Pousse’. Des produits pour le corps et les cheveux 100% bio et certifiés, adaptés à tout type de peau et de cheveux. Grand format ou format pocket pour les voyages, les packagings sont jolis et les produits de qualité. Je viens de passer la nuit avec l’huile capillaire à base de germe de blé pour les cheveux : mon nouvel indispensable pour retrouver des cheveux soyeux et brillants !

Enfin, nos papilles ne sont pas en reste grâce aux saveurs de Vanessa Bonogo, une chef à domicile qui s’adapte à vos besoins et demandes. Ici les mets sont simples mais goûteux. Des dizaines de petites verrines défilent : du guacamole assaisonné à la perfection, aux verrines de noix de saint Jacques, on se régale !

Privatisable dans son ensemble pour de petits événements privés, vous pouvez aussi réserver la chambre Christian Dior dans ce cadre de rêve pour moins de 200€ par nuit/petit déjeuner de chez Carette compris… une véritable pépite !

Merci à Pressa Média pour l’invitation et à Céline pour la belle organisation.

Love

C.

hôtel particulier Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

 

hôtel particulier Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

hôtel particulier Christian Dior

Continue Reading
1 2 3 5