Bellota-Bellota, le temple parisien du jambon ibérique

Les goûts s’affinent avec le temps… et s’il y a encore quelques années il m’était impossible de manger du jambon cru, j’ai appris à l’apprécier en visant dès le départ le haut du panier avec le must du jambon ibérique, j’ai nommé : le Bellota.

C’est lors de l’une de mes dernières escapades en Espagne que j’ai succombé pour le goût de ces fines tranches rouges et blanches. Fondant, et gras par voie de conséquence, il excite les papilles et s’accompagne inévitablement d’un bon vin espagnol aux accents fruités.

Pas question d’attendre de remettre un pied en terre espagnole pour goûter à nouveau cette petite merveille. C’est alors que j’ai alors découvert Bellota-Bellota, un concept de restaurant et épicerie fine autour du jambon éponyme.

On apprend l’histoire et la traçabilité de l’animal au ‘produit final’. Celui-ci est soigné tel un roi, contrairement aux vulgaires jambons de supermarchés sous vide qui sont traités dans des conditions épouvantables. La bête se nourrit de plus de 800kg de glands (gland dont la traduction espagnole n’est autre que « bellota » et qui lui inspirera son nom). Il est ensuite affiné pendant plus de 5 ans avant d’être transformé… et là coup de grâce : en « pétales de jambon ».          N’a-t-on jamais rien entendu de plus poétique ?!

Lorsque l’on entre chez Bellota-Bellota l’odeur des jambons est saisissante. La faim monte et l’on ne sait trop que commander à la carte car tout donne envie.

Je choisis une assiette de deux Bellota d’affinages différents. Tous deux excellents. Puis un plat du type cassolette parsemé de chorizo pour l’un et petits dés de bellota pour l’autre.

L’addition est un peu élevée, mais on fait le choix d’un produit de luxe de qualité, alors la question ne se pose pas une seconde.

♥ Le déjeuner était aussi savoureux qu’agréable à l’intérieur de cette petite taverne intimiste… d’autant plus que les serveurs sont à l’écoute et super attentifs.

Je trouve que le concept mériterait d’être exporté à d’autres grandes villes françaises. Pour le moment, il s’ajoute à la liste des petites pepites parisiennes…vous les trouverez dans le 7ème. 🙂

Love

C.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *