Carnet de voyage : Montréal , mon expérience et mes adresses incontournables

Carnet de voyage 13 jours à Montréal

Hello vous !

Vous l’avez certainement suivi sur mon compte Instagram et dans mes stories : la semaine dernière, je rentrai de 13 jours à Montréal ! Vous me direz « mi-mai, un pays qui sort à peine d’un hiver glacial, mais pourquoi ? »

L’envie de partir à la découverte du Canada n’était au départ pas très évidente pour moi qui suis plutôt encline aux destinations « soleil » mais elle a très largement été influencée par l’un de mes petits frères qui y vit depuis bientôt deux ans et qui a initié en moi de la curiosité à l’égard du pays ainsi qu’un véritable désir de découverte. Pour la petite anecdote, un soir, alors que nous papotions depuis des heures sur Skype, nous nous sommes dit « Assez de passer des heures à discuter à distance, si tu venais ? » et c’est ainsi que cela a commencé. Tout s’est joué en une soirée : la décision, la définition des dates, la recherche des meilleurs vols, et l’achat des billets. Plus rien de pouvait me faire changer d’avis !

Afin de voler dans les meilleures conditions, je suis passée par la compagnie AIR CANADA. En toute transparence, mon vol direct A/R m’a coûté moins de 400€, ce qui semble juste fou quand on voit certains billets pour l’Europe à des prix similaires. Je trouve que le service et la qualité des infrastructures de l’avion ont vraiment été à la hauteur. Il me semble que d’autres vols intéressants peuvent aussi être trouvés en vols directs sur Air Transat. Mais dans mon cas, c’est véritablement Air Canada qui proposait le meilleur rapport qualité-prix. Il faut compter un peu plus de 8h de temps de vol à l’aller pour un Montréal / Paris et entre 6h et 6h30 pour le retour.

  • Un petit détail à ne pas oublier avant son départ c’est de souscrire un AVE (Autorisation de Voyage Électronique) dont voici le lien, c’est un peu votre droit d’entrée en plus du passeport, une sorte de visa, il ne coûte que 7 dollars.

L’écrivain Canadien Robert Hollier a dit un jour : «  Le Canada a deux saisons, l’hiver et le mois de juillet ». Je réalise donc ma chance de poser mes premiers pas sur le sol Montréalais sous 26 degrés ! La météo à globalement été clémente, pour ne pas dire que j’ai eu une chance incroyable, ce qui a rendu mon voyage extrêmement agréable et m’a permis de tout visiter à pied, absolument tout ! Je me suis décidée à prendre une fois le métro en fin de séjour par « curiosité ».

Je ne peux vous parler de logement puisque j’étais accueillie chez mon frère, en revanche, la localisation de son appartement dans le quartier du Village était idéale car proche de tous les quartiers chouettes, de restaurants sympas, du Vieux Port et des parcs.

LES PARCS

En parlant des parcs d’ailleurs, je suis souvent allée courir au parc Lafontaine dans le quartier du Plateau-Mont-Royal. Sa superficie est de 34 hectares (je ne m’en étais pas rendu compte du tout en courant, il me paraissait bien plus petit) et il est si joli de verdure au printemps ! Il est organisé de façon à ce qu’il y ait des pistes pour cyclistes et piétons, il est rempli d’écureuils qui gambadent et minaudent dans tous les sens, et pour nous européens, c’est tellement mignon ! Il comprend par ailleurs des étangs, des espaces pour barbecue, des terrains de tennis et de pétanques. Mon parc chouchou du séjour !

Je suis aussi allée me promener du côté du parc du Mont Royal. C’est la fameuse journée où j’ai scoré 22 kilomètres de marche ! La montée dans ce parc de 200 hectares se mérite puisqu’il faut bien compter 15 minutes de grimpe des 339 escaliers pour atteindre la vue la plus époustouflante de Montréal . Je crois que l’on peut aussi y accéder en voiture, mais le plaisir à l’arrivée n’est sans doute pas le même. Le point de vue est donc magnifique, les gratte-ciels de la ville et son étendue surgissent sous vos yeux ! Après s’être gorgé de vent en admirant tout Montréal les possibilités de ballades sont multiples. J’ai fait le choix de rejoindre le Lac-aux-Castors pour y bouquiner dans l’herbe, et ce fut un moment très doux bien que très venteux. C’est d’ailleurs en m’y arrêtant que j’ai pris la photo la plus étonnante de mon séjour. Alors que je voulais capturer le lac, une mouette s’est invitée sur mon cliché, et la netteté est incroyable ! 

Carnet de voyage 13 jours à Montréal

Le troisième parc qu’il ne faut pas manquer le dimanche à partir du retour du printemps, c’est le parc Jeanne-Mance. Il accueille un événement atypique et lieu de rencontre des Montréalais qui se nomme les « Tams-tams ». Toutes les cultures, tous les styles se réunissent pour jouer ensembles des heures durant du tam-tam dans une atmosphère fortement « canabisée ». C’est aussi surprenant qu’enivrant et véritablement à voir !

Une autre promenade bucolique et très sympa à réaliser en vélo est celle des bords du canal de Lachine. Je vous recommande la location journalière d’un Bixi, les vélib locaux, pour 5 dollars, cela vaut vraiment le coup car de superbes pistes cyclables bordent tout le canal. Vous passez par différents paysages, des vieilles usines désaffectées, de nombreux espaces verts, des écluses, des petits ponts trop jolis qui offrent des belles vues sur la ville de Montréal . Un régal !

Carnet de voyage 13 jours à Montréal

Enfin, si le temps ainsi que la météo vous le permettent, je vous recommande vivement de planifier une journée d’excursion au Parc National d’Oka. À un peu moins d’une heure de route de Montréal vous pourrez profiter d’une végétation incroyable, de randonnées et de la plage ! Si j’avais imaginé une seconde dorer sur une plage naturelle au Canada ! Très belle expérience. Pour info l’accès au parc est de 7,48 dollars par personne, et le stationnement de 8,31 dollars pour la journée.

LE BOTA BOTA

Le Bota Bota autrement nommé « Spa sur l’eau » mérite une catégorie pour lui seul. il s’agit d’un spa d’exception situé dans le quartier du Vieux Port au sein d’un ancien bateau. Il offre une vue imprenable sur Montréal . C’est presque irréel. L’ambiance est d’une douceur exquise. La philosophie ici c’est le silence. S’il vous prenait l’envie de discuter autrement qu’en chuchotant, l’on viendrait vous demander gentiment de baisser d’un ton. Et c’est ce qui rend ce lieu encore plus magique. L’entrée n’est pas donnée, dans les 50 dollars, mais vous pouvez vous prélasser dans les bains à remous bouillants, les hammams, les saunas et la piscine jusqu’à 22 heures tous les soirs. Magique !

Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal

MES ADRESSES DE RESTAURANTS

Ne nous mentons pas, nous sommes en Amérique du Nord, alors si l’on veut bien manger au restaurant, j’entends ici « manger sain », cela demande un peu de recherches en amont. Voici donc ma liste des petites pépites où je me suis régalée.

LOV

Son nom pour commencer, « Lov » … j’adore ! Sa devise que l’on retrouve sur les menus ou en inscription sur les T-Shirts des serveurs: « Aimez-vous »… je suis fan ! Et sa nourriture healthy, vegan et sans gluten… j’en raffole ! N’oublions pas le cadre qui est sublime composé d’un plafond très haut, de murs de briques peintes de blanc, de suspensions en osiers, et de plantes vertes à chaque recoin. Un gros plus pour leur cheescake qui est à tomber par terre.

MANDY’S

Mandy’s c’est une chaine de restaurants de salades composées trendy dont le cadre est hyper mignon et un tantinet girly ! J’y suis allée à deux reprises et me suis régalée de leurs énormes salades plus appétissantes les unes que les autres. Il y a cinq restaurants dans Montréal et celui que je retiens en particulier se situe rue Crescent (la rue vedette de Montréal pour son architecture, son effervescence et sa vie nocturne)

KAMEHAMEHA

Son nom n’est pas des plus simples à épeler mais ses Poké Bowl sont un délice. En plein cœur du village Gay, vous entrez au sein d’un restaurant Haïwaien aux couleurs et à la végétation qui vous donne de la joie de vivre. Pour le découvrir c’est ici !

LES ENFANTS TERRIBLES

Cette adresse je la retiens pour un apéritif. C’est un lieu branché que j’ai découvert place Ville Marie au 44ème et dernier étage d’un building avec une vue à 360° sur Montréal . Un bijou ! Les prix ne sont pas donnés mais quand on cherche à déguster un bon rouge ou un bon rosé dans un bel environnement c’est l’endroit où se rendre sans hésiter.

Il y a beaucoup d’autres adresses que je n’ai pas pu tester mais que j’avais retenues et qui me semblent tout aussi sympa, je vous les partage donc :

  • « Vertu » bar santé, des bols 100% veggie
  • « Melisse » pour des produits frais, de saison dans un cadre blanc et trendy
  • « Blossom » le restaurant japonais situé dans le quartier du Village spécialisé dans le saké, un très bel endroit
  • « L’Art café » pour des brunch qui ont l’air géniaux
  • « Beautys Luncheonnette » le restaurant américain par excellence
  • « La Habanera », restaurant cubain dans un joli cadre qui semble faire de super cocktails
  • « Perles et Paddock » pour une joli cadre et des plats super healthy

Afin d’inviter mon palais à la découverte de saveurs nouvelles, j’ai bien entendu aussi goûté à la cuisine locale en testant quelques restaurants typiquement « canadiens » mais pour ceux-là, exit le gluten free, et exit le régime ! Qu’importe !

J’en retiens 2 :

POUTINE VILLE

C’est le restaurant au mille et une poutines de Montréal . C’est bon ? Hum… comment dire, c’est gustativement « différent »: des frites très (trop) cuites, des cubes de fromage (fromage?) à moitié fondus qui crissent sous la dent et une sauce d’un marron assez douteux. Mais intéressant en bouche avouons-le ! Le must chez Poutine Ville, c’est de pouvoir composer sa propre poutine ! Après 3 bouchées, ç’en était fini pour moi 😉 mais j’aurais hautement regretté de ne pas l’avoir testé !

LAVENUE

C’est l’endroit parfait pour déjeuner ou bruncher des quantités astronomiques et, je dois l’avouer, délicieuses, d’œufs Bénédicte (mon péché mignon), de pancakes, de gigantesques smoothies, de parts de brioches etc. Le rêve nord-américain en bouche dans un lieu aux murs tagués et décorés d’une énorme moto suspendue au-dessus de votre tête. J’ai adoré ! Les lieux d’aisances sont aussi dignes d’être vus ! Victime de son succès, il faut compter entre 30 minutes à 1 heure de queue aux horaires classiques (12h-15h) mais le staff est adorable, prévenant et puis le restaurant se situe en face du magasin de destokage de chaussures Aldo, alors la patience se traduit par quelques achats effrénés et bien mérités.

Carnet de voyage 13 jours à Montréal

ST-VIATEUR Bagel

Il ne s’agit pas ici d’un restaurant mais des magasins phares de Bagels de Montréal. Il y en a trois dans la ville, vous pouvez les acheter minute, tout chaud sortis du four. C’est un incontournable ici. Attention néanmoins à ne pas vous faire avoir comme moi la première fois, ils ne prennent que les espèces.

LES MAGASINS

ALDO

Je vous en parlais plus haut, Aldo c’est le magasin de chaussures trendy canadien pour femmes et hommes. Son fondateur est un peu une star ici et son business pérenne attire de nombreuses fashionistas ! Des chaussures pour tous les goûts, beaucoup d’escarpins, de bottines, d’espadrilles à des prix plus qu’abordables. J’ai acheté quelques paires pour moins de 30€ au déstockage qui valent en France entre 90€ et 180€. Une véritable aubaine, attention cependant à la place dans la valise ! J’ai eu quelques difficultés à fermer la mienne en partant.

JEAN JEAN JEANS

Je n’ai pas eu le temps d’y passer, mais Jean Jean Jeans est un immense magasin de dénim aux stocks de jeans apparemment incroyables. On y trouve des Levis collectors pour 50€ ! Un grand regret de ne pas y être allée. Mais mon séjour n’était pas du tout axé shopping.

ROOTS

Vous cherchez un cadeau d’une marque typiquement canadienne de vêtements et accessoires canadiens ? Le style chemises à gros carreaux ne vous fait pas peur ? Alors Roots saura combler vos exigences. De beaux cotons et des belles matières de façon générale pour un style qui, qu’on aime ou que l’on ne l’aime pas, ne pourrait être plus canadien.

LES BONS PLANS :

Location de voiture

« Turo » c’est notre « Drivy » local. De la location de voiture entre particuliers, simple, pratique et peu onéreuse. Il faut le savoir, et pour vous donner un exemple, la voiture que mon frère et moi avons louée pour notre trip de 48 heures dans le Vermont nous est revenue à 64€. Toutes les infos ici.

Food

Le super bon plan du séjour, cela vous concerne si vous logez en Air B n B et souhaitez cuisiner pour vous par moment, c’est le petit super marché caché G&D de Chinatown. Vous y trouverez bien sûr tous les produits chinois possibles et imaginables mais surtout, LA poissonnerie la plus économique que je n’ai jamais vu. Un grand étale de poisson propose des raies, des bars, des crevettes, des huîtres mêmes, à des prix et à la fraicheur défiant toutes les autres poissonneries de Montréal . Par exemple, pour 6 dollars (4,5€), vous repartirez avec une aile de raie pouvant faire manger 3 personnes. Pour y accéder, il faut traverser un restaurant de nouilles puis descendre quelques étages. Voici l’adresse : 1006 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2Z 1J3, Canada

Il m’est impossible d’écrire de façon exhaustive sur ce voyage, mais je pense avoir réuni la majorité des incontournables d’un séjour Montréalais…

Je ne peux vous quitter sans évoquer mon petit glossaire perso des mots et expressions Québécoises qui m’ont beaucoup fait rire et que je trouve mignonnes:

  • Bonne envolée : Bon voyage
  • Un brevage : une boisson
  • Magaziner : faire du shopping
  • T’as-tu fait : est-ce que tu as fait
  • Un verre : une boisson alcoolisée
  • Un char : une voiture
  • Se parker : se garer
  • Le dîner : le déjeuner
  • De même : comme ça
  • C’est plate : c’est ennuyeux
  • Il fait bin frette : il fait froid
  • Une blonde : une petite amie
  • Un chum : un petit copain
  • Les vidanges : les ordures
  • La pâte à dent : le dentifrice
  • Il mouille : il pleut

J’espère que vous aurez piocher ici quelques idées si vous projetez un voyage à Montréal ou que ces quelques lignes vous auront donné l’envie d’y partir… et indépendamment des lieux à voir à tout prix, découvrir Montréal c’est errer par ses rues, apprendre à regarder les détails des maisons, des petits magasins, des immenses buildings, les couleurs, les murales qui se cachent parfois dans de petites ruelles, c’est s’arrêter prendre un café et écouter autour de soi…

Je pense que chaque voyage élève l’âme, inspire, transcende peut-être un peu aussi… et s’il est une chose indéniable, c’est que celui-ci m’a nourrit et dans un sens, m’a un peu transformée.

Je vous dis à très vite.

Love,

C.

Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal Carnet de voyage 13 jours à Montréal

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *