Escapade à Vienne : 2 jours dans la sublime capitale Autrichienne

Vienne. J’ai profité du week-end du 11 novembre pour partir visiter l’une des villes qui manquait à mon répertoire européen, et dont je rêvais depuis longtemps : Vienne la magnifique.

Avant de vous livrer mon programme et mes adresses, je dois vous dire que Vienne m’a coupé le souffle. Que ce fut pour moi un véritable coup de foudre.

ASPECTS LOGISTIQUES

Je suis partie munie d’un petit guide Lonely Planet, et d’Instagram sur lequel je déniche des trouvailles toujours sympas en recherchant par les #. Par exemple pour ce séjour, j’ai cherché des adresses en fouinant dans : #vienna #viennafood ou en allant sur des profils du type : @viennafoodguide @vienna_austria . Une mine d’or !

Lorsque l’on arrive à l’aéroport de Vienne , plusieurs choix s’offre à nous pour rejoindre le centre ville :

  • Le bus : 8 € par trajet
  • Le métro : 4,20 € pour le centre
  • Le taxi : prix fixe de 36 €

Retrouvez toutes les informations concernant les transports ici .

La monnaie est l’euro, je le précise car ce n’est pas si évident lorsque l’on sait que d’autres pays qui font partie de l’Union européenne, comme la République Tchèque ou la Suède n’ont pas adhéré à l’euro et ont gardé leur propre monnaie.

La météo est celle des pays de l’Est : fraîche en automne et glaciale en hiver. Vienne sous la neige doit être absolument merveilleuse. Je vous recommanderais vraiment d’y aller à ce moment-là. Il parait que c’est superbe au printemps aussi.

Pour ce qui est de se déplacer en ville, j’ai tout fait à pieds, à l’exception d’un restaurant un soir où j’ai pris un Uber qui ne coûtait vraiment pas cher. Mais vous pouvez aussi profiter d’un grand réseau de vélos, de trams et de métros.

LE PROGRAMME

Jour 1 à Vienne :

hot dog vienne
Meilleure saucisses de Vienne

Étant logée dans le quartier de l’opéra, j’ai donc commencé ma visite par-là, en faisant un 1er stop « petit dej » dans le spot à ne pas manquer, the place to be du Hot-dog à Vienne, Bitzinger Albertina . C’est la chose à faire dans cette ville où les petites échoppes de hot dog et saucisses pullulent. Compter environ 4/5€ pour un chien chaud. Inutile de préciser que c’est aussi fat que bon 😉

Le quartier Hofburg dans lequel j’arrive assez rapidement, regroupe notamment le palais des Habsbourg, la bibliothèque, le centre d’équitation espagnol. La visite du palais avec les appartements de Sissi et de l’empereur ainsi que leur réserve d’argenterie est à faire, c’est superbe, et puis vous apprendrez un nombre incalculable de faits historiques. L’entrée à 16€ comprend un audio guide très bien fait.

QUELQUES ANECDOTES sur la vie du palais et de Sissi :

  • Vous apprendrez notamment qu’à la table des empereurs, 9 à 13 plats étaient servis en un repas de 45 min maximum.
  • Vous apprendrez aussi que Sissi totalement obsédée par son corps et sa beauté, se faisait brosser les cheveux entre 2 à 3h par jour, qu’elle mesurait 1m72 pour 43 kilos ou encore qu’elle effectuait des masque au veau cru sur le visage tous les jours.

Après la visite qui dure environ 2h, je me balade dans les rues jusqu’à rejoindre un restaurant de cuisine locale que j’avais repéré : Glacis Beisl Très bon, peu onéreux et vraiment charmant. J’ai pris une soupe pour me réchauffer en entrée, elle était délicieuse, suivi d’un goulash tout aussi bon et d’un aftpelstrudl divin. Bref, tout bon de A à Z dans ce restaurant Viennois.

De Glacis Beisl, l’on se trouve tout à côté de la zone de musées de Vienne, je décide donc de visiter le Leopold Museum qui comprend une grande collection d’oeuvres d’artistes tels que Schiele, Klimt ou encore Kokoshka. L’entrée du musée est à 16€ avec Audioguide aussi. Le musée est situé au sein d’un espace culturel hyper sympa où vous pourrez boire un vin chaud dans des minis chalets, où jouer aux voitures téléguidées en buvant un thé. Le tout en extérieur, avec une musique douce et apaisante. Super sympa, attention néanmoins aux frileux.

J’étais tellement épuisée de cette première journée que je ne suis pas sortie le soir, et j’ai sauté le dîner. Une infusion et au lit ! 😉

Cependant je peux vous conseiller quelques adresses que j’avais repérées et qui m’avaient l’air top :

  • Motto am Flauss
  • Do & Co Albertina
  • Spelunke
  • Sky
  • The Palmenhaus (où j’aurais vraiment voulu aller)
  • Onyx (une verrière magnifique en haut d’un hôtel où j’aurais beaucoup aimé aller aussi)

Jour 2 à Vienne :

Je me réveille en pleine forme après une nuit immense pour attaquer une journée riche en visites. Vous verrez dans tous les guides qu’une autre visite incontournable à Vienne est celle de la cathédrale Saint Etienne. C’est certain qu’il faut y passer mais j’ai préféré visiter la multitude d’églises moins ou pas du tout exposées au tourisme, où j’ai d’ailleurs fait quelques belles découvertes.

La cathédrale de Vienne est superbe et de style Gothique quand les églises de la ville sont de style baroque. Je suis arrivée lors d’une messe ce qui a créé une atmosphère mystique et a chargé d’émotion ma découverte.

Après ma courte visite de la cathédrale (vous pouvez choisir de visiter certaines parties, monter au niveau du clocher par exemple mais je n’ai pas souhaité le faire par manque de temps), direction le Musée Mozart dans l’une des 13 demeures où il vécut à Vienne, la seule qui ait survécu au temps. On entre dans une maison sur 3 étages, la visite avec audio guide coûte 11€. Et l’on s’imprègne de sa vie, on comprend qui était ce prodige. À ma grande surprise j’ai découvert un Mozart plutôt imbu de lui-même, accro au jeu de hasard et ultra dépensier. Mais la grandeur de son œuvre et son génie pardonnent tout.

L’heure du dej arrive et après la journée précédente à manger de la saucisse, du goulash et encore de la saucisse, j’ai envie de légumes.

L’adresse méditerranéenne (cuisine plutôt Grecque) LETO est parfaite pour satisfaire mon envie. Des légumes à profusion et un dej totalement veggie ! Ouf 🙂

Le temps est agréable, il ne pleut pas, aussi je décide de profiter d’une marche digestive le long du fameux Danube. Je n’ai franchement pas trouvé l’expérience incroyable. Je pense que l’été avec tous les petits bars ce doit être chouette, mais en plein mois de novembre quand tout est fermé et que seuls restent des millions de tags sur les murs, cela est dénué de charme.

-> Il n’en demeure pas moins que pour un run ou une balade en vélo, les bords du Danube sont top ! Pour flâner, non !

Vienne est une ville où vous trouverez des calèches à chaque coin de rue, ce qui ajoute à sa magie. J’en ai croisé des dizaines toutes aussi jolies, mais j’ai fait le choix de ne pas les emprunter, préférant marcher, je trouve que c’est la meilleure façon de découvrir une ville.

Mes pas m’amènent à un arrêt obligatoire dans le plus mythique des cafés de Vienne : le Café Central. Le paradis des viennoiseries, des pâtisseries et chocolats/cafés viennois. Je ne vous en dis pas plus, les photos parlent d’elles-mêmes. C’est le seul endroit où j’ai fait un peu de queue, mais cela en vaut vraiment la peine.

Après une bonne dose de sucre : direction le magnifique Palais du Belvédère. Considéré comme l’un des plus beaux palais baroque au monde et autrement appelé « le Versailles Viennois ». Le palais accueille une collection d’art magnifique, vous pourrez y voir notamment des classiques de Klimt et vous promener par les jardins.

Un très beau moment de culture.

La journée s’achève mais la soirée commence. Et c’est à l’opéra que je vais pour assister à un balais extraordinaire qui me donne encore des frissons aujourd’hui quand j’y repense. Un spectacle de danse mêlant classique et modernité sur la musique de scène Peer Gynt qui a bercé mon enfance. Assister à un spectacle à l’opéra de Vienne est à faire absolument. Le lieu est incroyablement beau, empreint d’histoire. On se sent transporté quelques siècles auparavant. C’est tout simplement magique.

Pour le dîner, j’ai trouvé un restaurant/bar trendy dans la partie viennoise un peu bobo. Il s’agit du Motto, que je vous recommande vraiment pour son ambiance de bar à cocktails tamisé et feutré et où l’on mange très bien.

restaurant motto vienne

Je repars le lendemain en milieu de journée et décide pour finaliser mon séjour, de parcourir en run les endroits de Vienne que je n’avais pas eu le temps de voir. 1h de footing pour découvrir encore tant de beautés.



Enfin, avant de repartir, je prends un petit déjeuner au restaurant At Eight, pas donné mais le cadre, le service et la qualité des plats sont vraiment excellents.

Voilà mon séjour terminé. Je suis repartie tellement gonflée d’énergie par cette ville magnifique et un peu frustrée de ne pas y être restée plus longtemps. Comme disais Jean Reno dans une de ses interviews reprise par bon entendeur : « Il y a trois villes pour moi, c’est Rome, Vienne et Paris »

J’espère que cela vous inspirera une escapade là-bas, n’hésitez pas à me dire si vous aussi vous avez adoré cette ville ou projetez d’y aller.

Vous pouvez également retrouver mes stories du séjour sur ma page Instagram .

Love,

C.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *