#2 Portrait d’Alice Bailleul

Alice et moi c’est une histoire de quelques années maintenant. Une rencontre dans le milieu pro. Une interview filmée et un week-end à Bordeaux en sa compagnie. Nos chemins se croisent et se re-croisent. J’ai eu envie de la mettre à l’honneur dans ce 2ème portrait de « Nanas d’exception » parce que son projet est juste génial et que grâce à son culot et son audace elle a parcouru un chemin de femme entrepreneuse admirable.

Racontes-moi ton parcours… Comment t’es venue l’idée de beauty Bike, quel est ton concept et comment il a évolué ?

J’ai 26 ans et je vis à Bordeaux depuis un peu plus de 5 ans. Beauty Bike est née de plusieurs rencontres. Lors de mon arrivée sur Bordeaux, j’avais quitté la Normandie pour une nouvelle vie. A ce moment-là je quittais aussi une auto-entreprise d’onglerie à domicile que j’ai eu pendant un an. Après quelques semaines de recherches, je ne trouvais pas de travail qui me convenait . L’envie de créer à nouveau mon entreprise me trottait dans la tête. Étant bénévole pour l’association « L’Union des auto-entrepreneurs » je rencontre ZE plombier à Nantes lors du Salon des Entrepreneurs. Après avoir discuté pendant 2h avec lui, je suis rentrée à Bordeaux, et un mois plus tard je commandais mon vélo triporteur pour devenir esthéticienne à domicile me déplaçant à vélo.

Qu’est –ce qui te donne envie de te lever tous les matins dans ton métier ?

Mon métier est un métier de passion, on fait du bien aux clientes, on discute, on entre dans leur intimité et on les détend. L’esthétique est un métier si complet. Le petit plus, c’est qu’en faisant du domicile, aucune de nos journées ne sont identiques. On change d’endroits, de prestations, de personnalités. J’aime m’enrichir de toutes ces rencontres chaque jour.

Si tu devais résumer l’expérience entrepreneuriale en 3 mots ?

FOLIE, JOIE, DOUTE

Racontes-nous une anecdote rigolote sur beauty bike ?

Pas simple, il s’en est passé des choses en 5 ans ! Quelques semaines après la création de Beauty Bike, j’ai été élu pour représenter le Million d’auto entrepreneur inscrit depuis la création de ce statut. Et pour cela, je me suis rendue au salon des entrepreneurs de Paris pour rencontrer Nicolas Sarkozy. Au moment où je monte dans le train de Bordeaux à Paris, un journaliste de Canal+ m’appelle pour savoir à quelle heure j’arrive à Paris pour m’interviewer. Je n’étais absolument pas au courant, je crois que je n’ai jamais autant stressé de ma vie.

Finalement cette première interview s’est très bien passé, le journaliste était top… et je n’ai jamais rencontré Nicolas Sarkozy…

Est-ce qu’il y a des choses que tu ne referais pas ?

Je crois que je ne regrette rien. L’insouciance de ma jeunesse lors de la création de Beauty Bike m’a beaucoup aidé. Maintenant si l’on me remet dans la même situation 5 ans plus tard, je ne sais pas si j’y retourne ! L’entrepreneuriat c’est vraiment de la pure folie, mais c’est ma vie ! Et j’aime tellement ce mode de vie !

Où te vois-tu dans 5 ans avec beauty bike ?

Cette question est compliquée… Je vis au jour le jour alors m’imaginer dans 5 ans, ce n’est pas facile. J’aimerais simplement fêter les 10 ans de Beauty Bike entourée d’une équipe soudée et heureuse de travailler pour notre marque !

Ton rêve le plus fou pour ton entreprise ?

Beauty Bike à 5 ans, je n’aurais jamais cru évoluer autant ! Un seul rêve c’est compliqué ! Je viens de développer Beauty Bike en contrat de concession sur une nouvelle zone. Alors pourquoi ne pas imaginer d’autres Beauty Bike un peu partout en France ? à l’étranger ?

Un tuyaux beauté que tu nous dévoiles parce que l’on meurt d’envie d’un conseil de pro !

Hydrater sa peau tous les jours, que ce soit son corps ou son visage, la peau a besoin de sa dose d’hydratation quotidienne. Une chose primordiale : bien se démaquiller et même si l’on rentre d’une soirée à 5h du matin. Il faut s’avoir que notre peau se régénère lors de notre sommeil, alors si on lui laisse du maquillage dessus la peau ne pourra pas bien s’oxygéner et c’est catastrophique pour elle.

Retrouvez Alice sur Facebook et sur son joli compte Instagram

Love

C.

Continue Reading