Le Ginger, une découverte aux notes Thaïlandaises

Ginger restaurant Paris

Le Point, France Info, Le Parisien… Tous s’accordent à dire que la France entière est touchée par une vague de canicule. Un mot qui, très bizarrement je vous l’accorde, provient de l’étymologie « canicula » ou « petite chienne » (oui oui c’est curieux). Nous avons chaud, extrêmement chaud même. Nous envions tous ceux qui ont la chance de bénéficier de piscines chez eux ou d’air conditionné top niveau !

Si les journées sont dures, on apprécie d’autant plus la climatisation x1000 des bureaux que l’on accueille comme le Messie, les rosés très très frais qui ne le restent pas longtemps ou les douches glaciales.

Les déjeuners en terrasse que l’on a désiré toute l’année ? Même pas en rêve.

Alors aujourd’hui, je vous parle d’un Oasis de fraîcheur, un restaurant dans une petite rue du 8ème arrondissement de Paris que j’ai découvert lors d’un déjeuner entre copines (bien averties) et qui vaut vraiment le détour.

Il s’agit du Ginger. Situé au 11 rue de la Trémoille, le restaurant vous promet un voyage initiatique en Thailande autour de mets aussi parfaitement bons en bouche que bien servis. L’ambiance est lounge, les chaises ou canapés confortables. On a le sentiment d’être chez soi, et contrairement à certains établissements parisiens, ici on prend le temps. Le temps de déguster et de papoter. La clientèle est essentiellement composée d’habitués et de copines qui se retrouvent. Jeux de miroirs, tête de tigre géante dans le fond de la salle, ambiance feutrée et tables en marbre vert absolument sublimes de finesse, décor végétal… tout semble encourager au bien-être.

Dans l’assiette, nous choisissons toutes des plats différents. Pimentés pour certaines, légèrement relevés pour d’autres. Les poissons comme les viandes sont un régal. Les accompagnements sont incroyables, mais attention, il est bien difficile de finir. Car à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, les plats sont copieux au Ginger.

Le service est irréprochable et prévenant, à l’affut du moindre besoin. La note finale n’est pas donnée il est vrai, mais n’est-ce pas le prix à payer pour atteindre la perfection ?

Énorme plus : en cette période de forte chaleur, la climatisation intérieure est juste un bijou.

Le Ginger, certainement encore, mais la prochaine fois, à la lumière des bougies du soir, dans un cadre plus intimiste…

Love

C.

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

Ginger restaurant Paris

 

 

 

Continue Reading